Quelques élèves de la classe de troisième et quatrième de l’année scolaire 2017 2018 ont choisi le petit village de TETEZAMPASIKA afin d’y mener une bonne action. Ils se sont rassemblés dans leur propre salle de classe pour une levée de fond afin de démontrer leur soutien par la réhabilitation de l’intérieur de l’église de Tetezampasika. Pour participer à l’action chaque élève a payé leur frais de transport et avec la somme recueillie, on a pu acheter un fût de 20kg de peinture à l’eau de couleur blanche et un flacon de teinte bleue.

 

tablette 1640

tablette 1774

Accompagnés de quatre adultes référents, dans la bonne humeur et un esprit d’équipe, ils ont commencé par le grand nettoyage, les filles se sont occupées  du cirage de l’autel, les garçons  ont attaqué la pâte de peinture, la battre et la tourner avec des bois ronds avant de passer aux pinceaux.

Au bout de quelques heures, les villageois ont constaté les murs intérieurs entièrement peints en blanche. Des remerciements très touchants ! Des bonnes paroles encourageantes !

Quelques élèves et encadreurs ont profité un petit moment pendant la pause pour écrire dans le livre d’or de l’église où l’on a remarqué que ce petit village reçoit d’innombrables visiteurs venant du monde entier.

« Le 18 aout 1818, les missionnaires gallois David Jones et Thomas Bevan ont débarqué à Toamasina, dans ce petit village » a rapporté le Pasteur ; ils ont peu après ouvert une école à Toamasina. Deux lycées à Toamasina portent actuellement le nom de ces Missionnaires (Lycée Thomas Bevan, Lycée David Jones)

tablette 1691

tablette 1711

tablette 1693

Dans l’après-midi, après avoir donné le sourire au Pasteur et les gens de l’église,  les élèves ont profité de la beauté de la nature, ils ont contourné la rive de Pangalane ; puisque les parents n’ont pas autorisé le bain, ils se sont contenté de contempler la joie des enfants du village au milieu de l’eau claire et les passages de quelques boutres transporteurs.

tablette 1755

tablette 1754

A travers une bonne action chaque année, les responsables veulent véhiculer un message aux autres classes et leurs parents pour qu’eux aussi fassent de même.

Malgré la dure labeur, ce bel évènement leur a permis de savourer une émotion agréable, la satisfaction d’un travail accompli !